Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 14h10, un feu se déclare dans un “gyro” de refroidissement des pizzas dans une usine de production de pizzas et sandwichs frais. Le déclenchement du sprinklage associé à l’utilisation d’extincteurs par le personnel permet l’extinction du feu avant l’arrivée des pompiers. Ces derniers évacuent le personnel.

Parmi les employés présents, 25 ont inhalé de la fumée, 5 d’entre eux sont pris en charge à l’hôpital pour contrôle. L’eau glycolée issue du sprinklage est récupérée pour traitement au niveau de la station d’épuration (STEP) du site. Un suivi plus soutenu de la STEP est prévu les jours suivants. Le convoyeur du gyro de refroidissement d’une des lignes de fabrication de pizzas est endommagé. De la pâte à pizza, en phase de pointage au moment des faits, est perdue ainsi que des fonds de pizzas cuits mais non garnis. Ces déchets alimentaires sont destinés à la méthanisation ou à l’alimentation animale. Les déchets de combustion du convoyeur seront envoyés dans un centre d’enfouissement.

Le sinistre est dû au passage d’un tison sur le convoyeur du gyro de refroidissement des pizzas. La ventilation permettant le refroidissement rapide des pizzas a attisé la source de chaleur, provoquant le départ de feu. La chronologie est la suivante : le tapis du four s’est décalé, provoquant l’arrêt de ce dernier. Les employés se sont placés à la sortie du four pour récupérer les pizzas encore à l’intérieur et éviter qu’elles rentrent dans le gyro de refroidissement. Le tapis du four a ensuite tourné à vide pour s’assurer de l’absence de matière. Malgré ces précautions, un tison a dû passer sur le convoyeur en plastique du gyro de refroidissement. 

L’exploitant prend les mesures suivantes :

  • asservissement de l’arrêt des gyros de refroidissement à l’alarme du four ;
  • ajout de descente d’eau à chaque sortie de four pour les lignes de production qui n’en n’ont pas (tuyau d’eau utilisé pour la ligne impactée) ;
  • révision des procédures de gestion d’arrêt des fours avec by-pass pour vidange du four en cas d’arrêt ;
  • étude de la faisabilité technique du changement du convoyeur en plastique par un convoyeur en plastique à meilleure résistance thermique ou par un convoyeur métallique.