Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 18h55, un feu se déclare au niveau du four de fusion d’une fonderie. Les flammes atteignent la toiture et malgré une paroi anti-feu, elles se propagent dans l’isolation et dans les panneaux sandwichs. Le personnel est évacué. Le gaz et l’électricité sont coupés. Le personnel sur place utilise des extincteurs et réussit à éteindre les flammes mais la combustion se poursuit. Les pompiers sont alertés. Ils détruisent une partie de la toiture en fibrociment (trou de 4 m sur 5 m). Des contrôles d’amiante dans l’air et dans les déchets du sinistre ne révèlent pas sa présence. Les dommages matériels du sinistre s’élèvent à 59 000€.

L’incendie serait dû à l’introduction d’huile avec l’aluminium propre normalement introduit dans le four. Lors du nettoyage de sa machine, un opérateur a ramassé des déchets d’aluminium et d’huile au sol. Puis il les a mis dans le bac à retour avec les déchets d’aluminium propre pour la refonte. L’introduction de l’huile dans le four a généré de grandes flammes. Une fuite sur le tuyau de graissage centralisé de la presse est à l’origine de la présence d’huile au sol.

Les consignes de sécurité relatives au traitement des déchets d’aluminium contenant de l’huile sont mises à jour et un rappel est effectué à l’ensemble du personnel. La fuite du tuyau de graissage centralisé de la presse est réparée.