Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 7 h, dans un centre de méthanisation, un feu se déclare sur un silo à fond plat de 4 000 m³ utilisé pour le stockage de paille. Les pompiers mettent le site sous rétention pour récupérer les eaux d’extinction. Le dispositif hydraulique est alimenté sur un poteau d’incendie interne. Une tranchée est réalisée à l’aide d’un engin du site pour faire la part du feu. Malgré cette opération, de la fumée se dégage de la partie saine du tas de paille. L’exploitant met en place un dispositif d’éclairage pour que 3 engins de chantier travaillent durant la nuit et poursuivent les déblais. Les pompiers, avec l’accord de l’exploitant, laissent brûler l’ensemble tout en aérant le stockage avec des engins de travaux publics du site. 

Le surlendemain, le stockage de paille se consume encore sur 2 zones. Le dispositif hydraulique est maintenu. Les mesures de monoxyde de carbone réalisées dans la zone enfumée indiquent des valeurs allant de 50 à 70 ppm. Les engins de manutention poursuivent l’évacuation des décombres jusqu’à 19 h. La zone de stockage en feu est éloignée de 4 m horizontalement par rapport à une conduite de gaz enterrée à 1,5 m  de profondeur dans le sol. Les pompiers quittent le site et le laissent sous la surveillance de l’exploitant. Une ronde des pompiers est toutefois réalisée toutes les 6 heures. Du matériel incendie est également laissé à disposition de l’exploitant par voie de convention.