Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

A 5 h, le dispositif de contrôle de pH du bassin de neutralisation d’une usine d’ennoblissement textile tombe en panne, indiquant un pH de 10. Normalement la vanne pneumatique d’injection d’acide sulfurique est programmée pour injecter de l’acide dans le bassin de neutralisation à partir d’un pH de 9,8. La vanne injecte 4 300 l jusqu’à 10 h, heure à laquelle le pilote de la STEP coupe l’injection d’acide. La quantité d’acide déversée est retenue dans le bassin tampon, en amont du bassin d’aération, évitant le déversement de l’acide dans le bassin biologique dont le pH mesuré est de 8 (valeur normale) et dont l’activité bactérienne est préservée. L’exploitant neutralise le bassin tampon.

La sonde pH s’est mise en défaut à la suite de la défaillance d’un câble électrique. La vétusté et les conditions météorologiques qui agressent le matériel de mesure sont à l’origine de l’évènement.

En plus des alarmes sonore et visuelle déjà existantes (niveau du bassin de neutralisation pour éviter les débordements, fonctionnement de l’aérateur flottant du bassin tampon, fonctionnement des pompes de relevage du bassin de neutralisation au bassin tampon et fonctionnement du pont roulant du clarificateur), l’exploitant met en place une télésurveillance lorsque la sonde pH au niveau du bassin de neutralisation se met en défaut.

Même si le matériel est déjà dans des boîtiers étanches et conçu pour résister aux conditions climatiques, des boîtiers de protection supplémentaires sont mis en place.

La sonde de pH au niveau du bassin tampon qui est asservie à la vanne qui coupe la communication entre le bassin tampon et le bassin biologique en cas de dérive du pH dans le bassin tampon est remplacée.