Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une odeur d’ammoniac est détectée à proximité d’une tuyauterie d’un strippeur dans une raffinerie classée Seveso seuil haut. Après dépose du calorifuge et expertise, une fissure de 120 mm est observée sur une soudure bout à bout (BW) en son plein axe au début et migrant vers le bord du cordon en suivant.

L’analyse de risques de l’exploitant conclut à un maintien en service de l’unité avec pose d’un système d’obturation de fuites en marche (SOFM) et contrôles radiographiques des autres soudures de la ligne. Par mesure de sécurité, une balise de détection d’H2S est mise en place le temps que le SOFM soit posé et les tournées de surveillance de la zone sont renforcées par l’exploitant. Le remplacement complet de la tuyauterie (passage d’une classe B17 à 1CH3) avec traitement thermique de détensionnement de l’ensemble des soudures de la ligne sera réalisé lors du prochain arrêt de l’unité en 2020.

Des fuites sur cette tuyauterie ont déjà été constatées (ARIA 53320 et 53312).