Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 13h30, une combustion est constatée au niveau du caisson du brûleur d’un four de séchage de peinture. La production appelle le service maintenance suite à un bruit anormal constaté sur le moteur du ventilateur du tunnel de séchage à 13h30. Le brûleur de ce tunnel s’arrête. La maintenance constate alors de la fumée au niveau de la zone du moteur de ventilation. Les 300 employés présents sont évacués. L’équipe de maintenance effectue les réparations pour que la chaîne puisse reprendre le lendemain. Deux personnes de la maintenance ouvrent les capotages pour vérifier l’origine de la combustion. Il s’agit de la laine de roche présente dans le caisson du brûleur. Ils utilisent le RIA. Les pompiers sont appelés à 14h.  Ils continuent le refroidissement du caisson. Le personnel administratif réintègre les locaux à 14h40 dans un premier temps, puis le personnel de production.

Après démontage du caisson, l’équipe de maintenance a constaté que l’arbre d’entrainement de la turbine de ventilation du tunnel de séchage était usiné sur le roulement du palier. Le moteur s’est arrêté. Comme la ventilation n’était pas opérationnelle, la température dans le caisson du brûleur s’est mise à augmenter et a entraîné la coupure du brûleur (mise en sécurité du brûleur). La température restant élevée par faute de ventilation, la laine de roche a commencé à se consumer et à faire de la fumée.