Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 1 880 m d’altitude, vers 9 h, 2 employés du service des pistes d’un domaine skiable sont tués lors de la manipulation d’explosifs destinés à un tir de sécurisation (déclenchement préventif d’avalanches) avant l’ouverture des pistes au public. Un 3ème pisteur donne l’alerte. Les conditions météorologiques, très défavorables, empêchent l’intervention des secours par hélicoptère. Montés sur les lieux à pied, la gendarmerie et les pompiers procèdent aux premières constatations et prennent en charge les corps.

L’enquête doit déterminer si l’explosion a lieu sur le lieu du déclenchement ou lors d’un transit. Les explosifs utilisés avaient été prélevés dans un dépôt, relevant du régime de l’enregistrement au titre de la rubrique 4220. L’inspection des installations classées se rend sur place pour examiner la consigne de prélèvement des charges, le registre des entrées et sorties et contrôler la qualité des explosifs stockés. La dernière inspection, réalisée en 2015, avait révélé des dépassements des quantités stockées.

Les habilitations des pisteurs dataient respectivement de 2018 et de 2004.