Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 00h40, dans une raffinerie, un opérateur détecte une fuite de diéthylamine (DEA), liquide inflammable servant à laver les gaz du craqueur catalytique. L’exploitant déclenche le POI. La fuite est arrosée à l’eau pour dilution. Le mélange est récupéré dans les égouts qui sont détournés vers un bac de stockage, car le produit a des effets néfastes sur les filtres biologiques des stations d’épuration. L’intervention du personnel permet la résolution de l’incident en 30 minutes. Après avoir effectué les formalités administratives auprès des autorités, l’exploitant signale que tout revient à la normale à 4h30. Il s’excuse auprès des riverains pour la gêne occasionnée par la sirène d’alerte.

La fuite est liée à un percement par corrosion interne du corps d’une vanne en fond de la tour de régénération du DEA. Des investigations sont en cours afin de définir le mode de dégradation et revoir si besoin les stratégies de suivi de ces équipements.