Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine pétrochimique classée Seveso seuil haut, des fortes pluies sur une journée entrainent des opérations de vidange des bassins d’orage dans l’étang. La capacité maximale de stockage des eaux de pluies étant atteinte, l’exploitant déleste ces ouvrages par le fond, directement à l’étang tel que prévu par sa procédure interne. Cette opération évite un débordement des bacs qui pourrait entrainer les hydrocarbures surnageants. L’exploitant réalise des analyses sur divers échantillons provenant des bassins d’orage. Pour certains bassins, il mesure les concentrations en carbone organique total (COT) entre 50 et 85 ppm et un pH mesuré 7 et 8, pour d’autres, les analyses montrent des concentrations entre 13 et 20 ppm. Les opérations de vidange des bassins d’orage continuent jusqu’au lendemain avec un suivi en continu du COT. Au bout de 3 jours, le volume de rejet d’eaux de pluies est estimé à 16 000 m³.