Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

Vers 14 h, dans une usine pétrochimique Seveso seuil haut, suite à de fortes pluies, un rejet d’hydrocarbures se produit dans un ruisseau. L’exploitant confine les hydrocarbures grâce à un dispositif de pompage présent sur la zone. Malgré cette intervention, une légère irisation est constatée dans l’étang où se jette le ruisseau.

Une surveillance de la qualité du rejet aqueux avec un préleveur automatique 24 h est en place, les résultats, 3 jours après le rejet, montrent une présence de :

  • benzène < 1mg/l ;
  • toluène de 7 mg/l ;
  • éthylbenzène de 2 mg/L ;
  • xylènes de 3 mg/l ;
  • hydrocarbures de 2,6mg/l.

Cette pollution est due à une remobilisation des hydrocarbures présents dans le sol suite à une remontée de la nappe phréatique, consécutive aux fortes précipitations du mois.

L’exploitant réalise des écrémages réguliers sur la zone (2 fois par jour). 2 jours après le rejet, il remplace la pompe dédiée au traitement de l’eau contaminée présente dans le ruisseau, par une pompe de capacité supérieure pour traiter les résurgences d’hydrocarbures. Il programme le remplacement du charbon actif et envisage des actions en amont du dispositif de traitement pour éviter que les hydrocarbures dans le sol ne ressortent et s’accumulent dans le ruisseau.

Les résultats successifs montrent une amélioration constante de la qualité de l’eau rejetée à l’étang.