Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine chimique classée Seveso seuil haut, un jet de vapeur d’eau se terminant par une fumerolle se produit entre les brides d’un ballon supérieur d’une chaudière, et une soupape. Le jet a une longueur maximale de 30 cm. Une perte d’étanchéité est à l’origine de la fuite.

Une analyse de risques, tracée sur un plan d’inspection provisoire, est réalisée par le service d’inspection reconnu (SIR), l’exploitant et la maintenance. Elle conclut au maintien en service en l’état avec mise en place d’un contrôle visuel par poste, effectué par l’exploitant, pour surveiller l’évolution de la fuite. A la pose d’un système d’obturation de fuites en marche (SOFM), le lendemain, l’analyse de risques et le plan d’inspection provisoires sont révisés et la périodicité du contrôle visuel effectué par l’exploitant est portée à une semaine. La chaudière est arrêtée pour les travaux. Une autorisation de mise en service est délivrée un mois plus tard.