Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 8 h, une fuite de biogaz (méthane) se produit sur un site de méthanisation. D’après la presse, un passant, voyant un nuage de vapeur au-dessus d’un réservoir, contacte les pompiers. La fuite est localisée sur des vannes de sectionnement au niveau d’un point de jonction avec le réseau de distribution de gaz naturel. L’installation est partiellement vidangée. A 10h45, un technicien stoppe la fuite.

Lors de l’événement, l’exploitant réalise une maintenance sur ses installations à la suite d’un dysfonctionnement sur une ligne de recyclage. Un flexible prévu pour une gamme de température de -30 °C à 60 °C est utilisé pour by-passer la ligne.

Causes : attention aux phases temporaires !

Une dérive des paramètres de contrôle (augmentation de débit au niveau de la vaporisation) entraîne un flux de gaz froid (-110 °C) vers les installations du service du gaz. Ces dernières se mettent en sécurité en fermant automatiquement la vanne d’injection dans le réseau de distribution. Le gaz est ainsi redirigé vers la ligne de recyclage. Comme le flexible n’est pas adapté à la température du gaz, celui-se rompt et engendre une fuite de gaz.