Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un dépassement des concentrations de plomb dans les effluents est relevé par les résultats de l’autosurveillance dans une usine de fabrication d’accumulateurs au plomb. Ce rejet provient d’une accumulation de dépôt de plomb dans le fond et les bords du bassin de décantation final. L’exploitant fait curer le bassin et nettoyer le réseau de collecte des eaux usées. Le coût des travaux est estimé à 7,2 k€.

Plusieurs facteurs ont contribué à ce dysfonctionnement :

  • des dysfonctionnements au niveau de la conduite ou d’équipements de la station de traitement des eaux (vannes, pompe de relevage, excès de mousse générant un blocage de la floculation) ;
  • des opérations de maintenance réalisées à proximité de la station et générant des perturbations du système de collecte et de traitement des effluents. Ces conséquences ayant été mal anticipées ;
  • une accumulation de plomb dans le réseau d’eaux usées en raison du non-cuvelage du réseau.

Suite à cet événement, l’exploitant établie une fiche de suivi hebdomadaire des tâches et incidents de la station. Il prévoit le nettoyage semestriel du bassin et des opérations de cuvelage de l’ovoïde afin de limiter l’accumulation de résidus. Il fait programmer la réalisation de travaux ayant une incidence sur la station pendant les arrêts de site (août et décembre). Il met en place un tableau de bord du suivi des équipements critiques de la station et met en place une maintenance préventive sur certains équipements. De nouveaux équipements sont mis en place comme un radar anti-mousse pour résoudre le problème de mousse à l’origine du blocage de l’opération de floculation.

Un incident du même type a déjà eu lieu sur ce site le 16/02/2015. (ARIA 46597)