Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 8h35, sur un site pétrochimique SEVESO seuil haut, un rejet de gaz inflammables se produit en sortie d’un four du vapocraqueur. Une alarme informe l’équipe d’exploitation que la vanne d’évent du four est ouverte alors que ce dernier est en marche. Les opérateurs déclenchent l’arrêt d’urgence du four, qui provoque la fermeture des vannes de combustible gaz et des vannes alimentant le four en naphta et l’ouverture des vannes de vapeur de dilution. Ces manœuvres stoppent la fuite de gaz inflammables en 2 minutes. A 8h50, un opérateur ferme en local la vanne d’évent du four. Parallèlement à l’arrêt du four, l’exploitant fait évacuer la zone et avertit l’atelier sous le vent. Le service sécurité de la plateforme effectue des mesures d’ambiance sous le vent, qui s’avèrent négatives.

L’exploitant estime à 1 200 kg la quantité d’hydrocarbures, ayant la composition des gaz craqués, rejetée à l’atmosphère. Un panache de fumées grisâtres, correspondant aux hydrocarbures au déclenchement, puis blanches, liées à l’ouverture de la vapeur, est visible de l’extérieur. L’exploitant fait réaliser des modélisations de la dispersion du nuage. Celui-ci étant inflammable, les effets thermiques et de surpression sont simulés. Le point d’émission du nuage étant situé à 40 m, seuls des effets thermiques au sol auraient pu être ressentis en cas d’inflammation du nuage. Le nuage s’est dispersé jusqu’à 2,6 km du point d’émission. L’exploitant fait état de pertes de production liées à l’arrêt du four et aux frais de nettoyage des particules de coke retombées sur le four.

Le rejet provient de l’ouverture intempestive de la vanne d’évent du four. Un choc sur le boîtier de commande locale de la mise en décokage du four aurait déclenché la séquence de manœuvre des vannes. L’exploitant identifie un manque de protection du bouton de commande local et l’absence de cadenas sur la commande local/distance.

L’exploitant met en place des inspections des protections des boutons de commande locale et renforce celles pouvant conduire à des rejets. Il installe un cadenas sur la commande impliquée et vérifie la présence de cadenas sur les autres commandes de ce type. Une vérification régulière de leur état est ajoutée aux contrôles déjà en place.