Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 18h10, dans une unité de production d’une usine de fabrication de principes actifs pour l’industrie pharmaceutique classée SEVESO seuil bas, un feu se déclare au niveau d’un silencieux, à proximité d’un soufflet de pompe à vide, sur une canalisation d’air comprimé à 130 °C. L’unité est à l’arrêt au moment du départ de feu, la phase de redémarrage est en cours. Le système de sprinklage se déclenche et, après analyse des risques, l’exploitant déclenche le POI et fait évacuer l’unité. Les équipes internes coupent les énergies et maîtrisent les dernières flammes, le feu étant quasiment éteint par le sprinklage. Les pompiers externes effectuent des reconnaissances. Les pompiers du site démontent le calorifugeage pour contrôle à l’aide d’une caméra thermique. A 19 h, l’exploitant lève le POI.

L’origine retenue est la présence de particules fines à l’intérieur du silencieux. L’unité redémarre une semaine après l’incident, après réparation et vérification.