Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 20h15, dans une unité de production de combustibles solides de récupération (CSR) d’une usine d’incinération, les sprinklages se déclenchent sur un tapis convoyeur au-dessus du silo de CSR. L’alarme est reportée en salle de quart. Apercevant des flammes au niveau du silo, l’agent de quart déclenche l’alarme incendie et alerte les pompiers. La fumée se répand sur le quai. Le personnel de quart ouvre les trappes de désenfumage. Vers 20h30, les pompiers arrosent la zone à l’aide de RIA alimentés en eau sur la lagune process. Ils sécurisent le silo et le stock de collectes sélectives (CS) à proximité. L’incendie sur le tapis, qui a été déposé au sol, est éteint. Par précaution, le déluge est mis en place sur le broyeur. L’incendie se propage à un semi-remorque garé sous le silo pour assurer les transferts vers le bâtiment d’entreposage. Le semi qui brûle est retiré vers 20h45. Entre 21h30 et 23h30, les pompiers arrosent le silo et les alentours. L’absence de points chauds est contrôlée par caméra thermique avant le départ des pompiers à 23h30. Une ronde de surveillance est mise en place pour la nuit.

Les eaux d’extinction sont stockées dans la lagune de process. La toiture au-dessus du silo, 15 m² en polycarbonate, est détruite. L’incendie a endommagé les convoyeurs de déchets, le silo CSR, le câblage de réseau électrique sous le silo et les éclairages, le réseau d’air comprimé. 25 t de CSR et 20 t de CS ont brûlé. Les bardages métalliques sont pollués par les suies d’incendie avec un risque d’oxydation par les chlorures. Les dégâts matériels sont estimés à 100 k€ (40 k€ pour le semi-remorque, l’hydraulique, le nettoyage, l’électricité et le tapis) et la perte de production pour une semaine d’arrêt de la ligne à 35 k€.

D’après la localisation des premières flammes, un échauffement ou une étincelle au niveau du broyeur pourrait avoir provoqué le départ d’une braise vers le silo CSR. Son contenu se serait consumé lentement avant de s’enflammer. L’incendie dans le silo s’est ensuite propagé au tapis du convoyeur. La ligne de préparation de CSR était à l’arrêt depuis 19 h.

La présence du personnel de quart 24h / 24, le déclenchement des sprinklers et l’arrivée des pompiers avec les moyens suffisants a permis une intervention rapide.

L’exploitant prévoit de rajouter une tuyauterie plus importante au milieu du silo CSR pour un meilleur déluge et une rampe de sprinklage sous le silo pour attaquer plus facilement un feu dans le semi-remorque CSR. Les têtes de sprinklage sont changées pour se déclencher plus tôt et des têtes sont ajoutées tout en haut du tapis pour attaquer plus tôt ce tapis. La mise en place d’un RIA au niveau de la passerelle du silo CSR permettra l’attaque de l’incendie sans remonter le RIA.