Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 7h30, un feu se déclare lors de travaux à proximité d’une conduite d’extraction d’air dans une entreprise de fabrication de machines agricoles. Le feu est détecté rapidement permettant une intervention rapide des pompiers internes à l’aide d’extincteurs. Le personnel est évacué. Les pompiers externes sont alertés. Les 28 m³ d’eaux d’extinction, confinés sur le site, sont envoyés en centre de traitement extérieur destinés à une valorisation. Le dépoussiéreur est hors d’usage.

Des travaux par points chauds étaient programmés dans le cadre du démantèlement d’équipements par une entreprise prestataire. L’utilisation d’une disqueuse a généré des étincelles initiant le départ de feu dans la conduite d’extraction du dépoussiéreur à l’arrêt. Le feu s’est propagé par la conduite d’extraction jusqu’au dépoussiéreur. Un plan de prévention et un permis de feu avaient été signés. Les personnes en charge des travaux étaient formées et habilitées. Les rôles et les tâches pour les travaux étaient définis. Des moyens de prévention avaient été mis en place. Mais une méconnaissance du risque de propagation via l’extracteur a été constatée.

Suite à l’incendie, une action corrective est mise en place : lors du démontage d’équipement, il conviendra de démarrer les travaux par le démontage de la partie extraction. La présence d’une détection 4 gaz a permis une détection et une intervention rapide du personnel avec des extincteurs. L’exploitant relève la bonne coordination des secours internes et externes.