Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une station-service, une fuite se produit vers 14h45 sur une citerne de propane enterrée (5 t) lors de l’intervention d’un technicien sur la soupape. Les secours établissent un périmètre de sécurité. La circulation est interrompue. 24 personnes sont évacuées de la station et 10 autres d’un restaurant voisin. Lorsque la pression du réservoir a suffisamment chuté, le technicien replace le clapet et la soupape vers 15h30. Le réservoir est passé de 74 % à 40 % de remplissage, soit une quantité rejetée de 3 500 l. La citerne est vidangée le lendemain afin de remplacer la soupape et le clapet.

Dans le cadre d’une épreuve acoustique à planifier, le technicien vérifiait l’état du clapet porte-soupape. Il a commencé à dévisser la soupape et au bout de 3 tours, elle s’est éjectée, accompagnée de son clapet, sous l’effet de la pression. L’opérateur a utilisé un Clapet Porte Soupape (CPS) insuffisant par rapport à celui de la soupape. Par ailleurs l’absence de place pour positionner une clef sur le CPS ne permet pas au technicien de positionner cette clé pour empêcher le dévissage du clapet. Le technicien pense ne dévisser que la soupape alors qu’il dévisse en même temps le CPS. Au bout de trois tours, le clapet porte soupape est éjecté. L’éjection du CPS a libéré 1.8 t de produit en phase gazeuse.