Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 2h30, une explosion se produit sur une chaudière dans une usine agroalimentaire. La chaudière s’arrête instantanément. Un périmètre de sécurité de 10 m dans l’alignement de la chaudière est mis en place. L’entreprise fonctionne en mode dégradé avec une seule chaudière. La deuxième passe en mode rondier par précaution (2 h). Les chaînes de production sont mise à l’arrêt. Une vidange progressive des installations de production est effectuée. La porte de la chaudière est déformée et ouverte.

Après une première analyse des causes, il semble que le boulon sur la biellette de commande des registres d’air comburant était dévissé entraînant une perte de la régulation de la combustion. L’accumulation de gaz imbrulés dans le corps de chauffe de la chaudière a provoqué l’explosion.

L’exploitant met en place les actions suivantes :

  • contrôle de la deuxième chaudière ;
  • contrôle de la chaudière concernant la réglementation ESP ;
  • intégration du capteur d’oxygène à la chaîne de sécurité afin qu’une baisse significative du taux active la mise en sécurité de la chaudière ;
  • réalisation d’expertise interne ;
  • réalisation d’une expertise complémentaire par un organisme extérieur pour une analyse des risques.

L’exploitant met en place une chaudière de location le temps de réparer la chaudière endommagée pour assurer sa production.