Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 11h30, une fuite se produit sur une bouteille de chlorure d’hydrogène de 37 kg dans une entreprise de produits chimiques, classée SEVESO seuil haut. L’exploitant active le POI pendant 25 minutes. L’entreprise est évacuée. La mise en sécurité automatique est déclenchée avec la fermeture des vannes de l’atelier et de la tour de neutralisation. L’atelier est confiné, ainsi que le personnel administratif (21 personnes). Une équipe d’intervention la ferme la bouteille. Les mairies, les riverains et les industriels proches sont appelés via l’automate d’appel. L’exploitant diffuse un communiqué de presse.

Lors d’un test d’étanchéité sur un cadre de 12 bouteilles (opération habituelle), un employé a involontairement actionné le volant du robinet en serrant la tétine du collecteur, entraînant l’ouverture de la bouteille et l’émission de 15 kg de chlorure d’hydrogène. La forte humidité a transformé l’émission gazeuse en brouillard blanc. L’opérateur a pu sortir sans blessure et actionné l’arrêt d’urgence avant de donner l’alerte.

Suite à cet évènement, l’exploitant intègre un système de blocage du volant du robinet, empêchant sa manœuvre intempestive. L’exploitant forme ses opérateurs à ce nouveau mode opératoire.

Les MMRi (mesures de maitrise de risques instrumentées) ont bien fonctionné.