Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 1h10, une brèche se produit en partie haute d’un bac vertical dans une usine chimique classée SEVESO seuil haut. Ce bac, de 628 m³ en acier revêtu par liner, est rempli à 96 % d’eau pluviale mercurielle (à une concentration de 0,49 mg/l de mercure). Ce bac désaffecté a été remis en service pour collecter un surplus d’eau pluviale consécutif à l’arrêt de la station de détoxication. Le personnel détecte l’incident vers 4h30 lors d’une ronde. Les cadres d’astreinte détournent l’alimentation du réservoir et récupérent l’eau collectée sur les radiers et rétentions disponibles. Au final :

  • 327 m³ sont confinées dans le réservoir ;
  • 142 m³ sont récupérés grâce à la collecte des eaux épandues ;
  • 134 m³ ont rejoint la SAÔNE, soit un flux de 65 g de mercure.

En mai 2017, une inspection du réservoir avait mis en évidence un état dégradé de celui-ci. A la suite de cette inspection, la mise à l’arrêt de ce réservoir avait été programmée pour fin avril 2018, délai nécessaire pour substituer ce réservoir par un autre réservoir existant. Dans l’attente de cet arrêt définitif, 2 réservoirs étaient utilisés de manière prioritaire. Cependant, suite à un arrêt imprévu de l’installation de traitement des eaux résiduaires par rupture de livraison d’un des réactifs utilisés par la station depuis le 14/01 et à des conditions climatiques engendrant une pluviométrie très importante, le réservoir en attente de mise à l’arrêt a dû être utilisé dans sa configuration initiale pour stocker les effluents en grande quantité.

A la suite de l’incident, l’exploitant met en place les actions correctives suivantes :

  • mise à l’arrêt immédiate et définitive du bac ;
  • inspection des 2 autres réservoirs ;
  • révision de la stratégie d’approvisionnement en réactif (seuil de sécurité pour déclenchement de commande, diversification des fournisseurs).

En mai 2012, le service électrolyse a déjà subi une rupture de bac de saumure mercurielle qui avait envoyé 2,5 kg de mercure dans la SAÔNE (ARIA 42346).