Pollution
Humain
Environnement
Economique

Le disque de rupture d’un cadre de protoxyde d’azote (appelé aussi gaz hilarant) éclate vers 11 h dans l’atelier médical d’une usine de gaz industriels classée Seveso. Des opérateurs travaillant à proximité, constatant l’émanation de protoxyde d’azote à l’intérieur du bâtiment, sortent le cadre et évacuent le bâtiment.

Cet éclatement est dû à un sur-remplissage du cadre suite à un dérèglement du dispositif de pesée.

L’exploitant contrôle 7 cadres et 1 sphère. Il constate des sur-remplissages entre 30 et 80 kg. Il met en place un contrôle journalier de la balance et un contrôle en 2 points dont 1 excentré.