Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

Vers 16h25, lors du soudage de 2 lais d’une bâche de couverture à l’aide d’une machine à souder sans flammes, un feu se déclare sur un casier d’enfouissement de 7 000 m² et 20 m de profondeur en fin d’exploitation d’un centre de stockage des déchets. L’incendie se propage sur les flancs dans l’angle Nord-Est d’un autre casier en début d’exploitation. L’un des employés va chercher un extincteur dans son véhicule. Le responsable d’exploitation du site alerte les pompiers. Parallèlement, le système automatique de surveillance se déclenche. Les équipes du site commencent l’extinction à l’aide d’une motopompe et de lances alimentées grâce aux 800 m³ d’eau du bassin incendie situé à proximité. A leur arrivée, vers 17 h, les pompiers arrosent le stock avec de la mousse. L’incendie est éteint à 21h30, mais compte-tenu des conditions météorologiques, les secours restent sur place jusqu’au 28/10 à 14 h.

L’exploitant prend les mesures suivantes :

  • refroidissement des déchets brûlés et chauds et couverture de ceux-ci avec de la terre pendant 3 jours ;
  • arrosage et compactage de la zone enflammée pendant 3 jours ;
  • pompage des eaux d’extinction et envoi vers le réseau de lixiviats du site ;
  • mise en place d’un gardiennage pendant 1 semaine pour éviter toute intrusion et tout nouveau départ de feu ;
  • échange avec les riverains le lendemain du sinistre sur le site de la déchetterie ouverte au public ;
  • transfert des 500 m³ de déchets impactés par l’incendie dans un autre casier ;
  • remplacement des bâches endommagées ;
  • contrôle des nouvelles soudures par une société spécialisée ;
  • mise en place d’une expertise pour déterminer la cause du sinistre (sous-traitant chargé des soudures mis en cause sur la bonne réalisation de son travail et vérification du matériel utilisé) ;
  • réaménagement du flanc entre les 2 casiers ;
  • ajustement du niveau du bassin incendie utilisé lors du sinistre (minimum 600 m³) ;
  • renforcement du plan de prévention, notamment présence d’extincteurs à proximité des casiers.

Le rapport de contrôle de la société spécialisée conclue à la bonne conformité des nouvelles soudures et à une réparation conforme de la zone endommagée par l’incendie. L’inspection des installations demande, en plus du réajustement du bassin incendie, que le stock de terre à proximité des casiers soit reconstitué (minimum 300 m³).