Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une fuite de gaz naturel liquéfié (GNL) puis une explosion se produisent dans une installation de distribution de combustibles gazeux liquéfiés. La fuite a lieu sur un poste de livraison de GNL alors qu’un client est en train de remplir le réservoir de son véhicule. Le chauffeur d’un véhicule de transport de GNL qui effectuait une livraison à ce moment déclenche l’arrêt d’urgence des installations. Il ferme les vannes et purge la tuyauterie de dépotage. Au bout de vingt minutes, une explosion se produit au niveau du poste de livraison de GNL alors que le chauffeur livreur essaye de déconnecter le tuyau de dépotage. Une décompression de flexible de livraison a projeté l’équipement sur le chauffeur. Blessé au bras, il est transporté à l’hôpital. Il prévient son employeur des risques présents sur les postes de distribution et de livraison et exerce son droit de retrait.

La première fuite est due à du jeu sur une bride de l’équipement de distribution de carburant, causé par l’absence d’une vis sur cette bride. Cette anomalie était connue de l’exploitant depuis 3 semaines. Observant la fuite depuis le poste de livraison, le chauffeur pousse le bouton d’arrêt d’urgence situé sur le poste de distribution dans le but d’arrêter ce poste. Or, ce bouton arrête l’ensemble des installations du site, dont les équipements du poste de livraison. Du fait de cet arrêt, il reste de la pression dans le flexible utilisé lors de la livraison pour dépoter le véhicule de transport de GNL. Le chauffeur agite le flexible pour réussir à le déconnecter. Ce mouvement, combiné à la pression causent la rupture d’un raccord cassant défectueux. Un écrou était manquant sur le raccord cassant. Ce point avait été signalé.

Lors d’une visite de l’installation, l’inspection des installations classées relève plusieurs non-conformités et fait plusieurs remarques. En particulier, la réalisation simultanée d’un dépotage de livraison et d’une distribution à un client est une source de risques d’accidents ou d’aggravation des conséquences d’un accident. Elle demande à l’exploitant de prendre des dispositions pour empêcher l’accès des clients à la station durant les livraisons.

L’exploitant prend les mesures suivantes : rappel et sensibilisation des livreurs aux consignes de sécurité et à la gestion des situations d’urgence.