Pollution
Humain
Environnement
Economique

Caractéristiques de l’ouvrage :

  • produit transporté : diazote
  • DN150
  • pression entre 30 et 40 bar
  • revêtement plastique

Une fuite est détectée sur une canalisation de transport de produits chimiques au niveau d’un tronçon aérien au-dessus d’une rivière. L’exploitant réalise une réparation provisoire en utilisant un système d’obturation de fuites en marche (boîte de colmatage) dans l’attente d’une réparation définitive. Un suivi particulier est ainsi mis en place : examen visuel toutes les semaines, apport de produit isolant, alarme de baisse de pression en salle de contrôle.

Corrosion par piqûre

Après analyse, il est constaté que le rejet s’est produit sur la génératrice inférieure en entrée/sortie de terre de la canalisation entre sa protection plastifiée et la peinture. Une accumulation d’eau a provoqué un percement par corrosion par piqûre, malgré la nature de l’alliage utilisé. La traversée de rivière est bien répertoriée comme point singulier dans le Plan de Surveillance et Maintenance de l’ouvrage (PSM). Toutefois, l’endroit est difficilement accessible. L’inspection des installations classées interroge le transporteur sur la pertinence de son PSM (respect du plan de contrôle, derniers résultats d’inspection…).