Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 13h50, une fuite de 16 m³ de fioul s’écoule d’un réservoir par une vanne à boisseau sphérique fissurée. L’équipe de la centrale de cogénération est informée au poste de commande d’un écoulement dans le système de canalisations du site. Ce dernier est automatiquement déconnecté de celui de la ville.

Lors du contrôle de la zone, le chef d’équipe constate que la vanne de sécurité du dispositif de chargement est éclatée sur le côté externe du réservoir. Un opérateur arrête la fuite en refermant une autre vanne.

Deux véhicules pompe-tonne sont remplis de fioul. Trois regards d’égouts des caniveaux sont bloqués afin d’empêcher la diffusion du produit. A 16 h, une entreprise spécialisée déblaye 40 m³ de sol contaminé dans des conteneurs pour leur élimination.

L’analyse des causes de l’accident fait apparaître que :

  • la tuyauterie entre les vannes de sécurité a été mise en prise en pression du fait de l’expansion thermique du fioul ;
  • cette surpression a endommagé la vanne.

Suite à l’incident, l’exploitant met en place des mesures préventives :

  • installation sur le réservoir d’une vanne de sécurité supplémentaire ;
  • isolement de la vanne conjointement aux canalisations ;
  • achat de coussins isolants pour les conduites pour éviter le risque de pollution.