Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une employée est prise de malaise sur une ligne de production d’une usine de fabrication industrielle de pâtisserie. Le lendemain, un second évanouissement se produit. Le surlendemain, 4 autres employés sont pris de malaise. Arrivés sur les lieux, les pompiers évacuent les 48 employés. L’origine des émanations conduisant à des mauvaises odeurs est recherchée, notamment la présence possible de H2S dans les canalisations d’eaux usées ainsi que le dysfonctionnement éventuel de la chaudière. Dans le local de cette dernière, 12 ppm de CO sont relevés.

A la suite de ces contrôles, il s’avère que les émanations sont dues à un siphon endommagé d’une canalisation d’eaux usées à proximité de la ligne de production où le premier évanouissement s’est produit. Le siphon est réparé rapidement, les émanations s’arrêtent. L’entreprise reste fermée le week-end afin de procéder au nettoyage du réseau d’eaux usées. Un chauffagiste vérifie le système de chauffage.