Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 11h15, un feu se déclare dans 2 bacs de 80 kg de copeaux fins de titane d’une entreprise mécanique. L’alerte est donnée par l’alarme incendie du site. L’exploitant tente de maîtriser le feu avec 15 extincteurs, en vain. Il fait évacuer le site. Les pompiers sont alertés. Ils utilisent 20 t de sable pour étouffer le foyer après avoir isolé le bac loin de toute activité. Le bac a ensuite été couvert pour éviter une nouvelle réaction par contact eau et titane en cas de pluie.

Le feu pourrait provenir d’une étincelle générée par une activité de meulage réalisée à proximité. Ce travail par point chaud avait pourtant fait l’objet d’un plan de prévention et d’un permis de feu. L’analyse de risque réalisée au préalable n’était sans doute pas exhaustive.

L’exploitant constate que les extincteurs pour feux de métaux sont peu efficaces sur le titane. Il envisage de mettre en place une réserve de sable et des couvertures ignifugées à proximité du tas.