Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 5 h, dans une installation de stockage de déchets, un feu se déclare au niveau d’une alvéole de 4 000 m² de déchets ménagers compactés et d’un stockage de 200 m² de bois et cartons. Les pompiers protègent et sécurisent l’installation de valorisation de biogaz. Incommodé par les fumées, un employé est transporté vers un centre hospitalier. La barrière active en fond d’alvéole n’est pas endommagée.

Après l’intervention des pompiers, des points chauds persistent. Un arrêté préfectoral de mesures d’urgences est pris pour mettre en sécurité l’alvéole impliquée et permettre la poursuite de l’activité du site. Un dispositif d’aspersion des déchets, couplé à l’action d’une pelle mécanique pour retourner régulièrement les déchets, sont mis en place jusqu’à disparation complète des fumées dans l’alvéole incendiée. Un gardiennage du site et des rondes de surveillances sont mis en place par l’exploitant pendant une semaine. En attendant la remise en état de l’alvéole impactée, l’exploitant utilise une nouvelle alvéole pour le stockage des déchets entrants.