Pollution
Humain
Environnement
Economique

The summary of this accident has not yet been translated. In the meantime, please refer to the French summary :

Vers 4h10, un système d’extinction automatique sur des cuves d’hydrocarbures se déclenche sans aucun départ de feu. De la mousse, 200 l, se répand au-dessus des cuves, ainsi que 230 m³ d’eau. Le bassin d’orage, équipé d’un séparateur obturé par une vanne, collecte une partie du mélange eau / émulseur. Pour une raison indéterminée, une autre partie de ce mélange se déverse dans la BOURBINCE. Cette mousse est un produit facilement biodégradable non bioaccumulable. Des salariés donnent l’alerte vers 11 h. Les pompiers détruisent la mousse à l’aide de lances incendies. Les communes en aval sont prévenues afin que le pompage de l’eau pour un usage de consommation soit temporairement stoppé. Aucune mortalité aquatique n’est constatée.

L’émulseur contient principalement du 2-(2-butoxyéthoxy)éthanol (12-15 %) et du propane-1,2-diol (10-15 %)

Mention de danger : H319

Le système d’extinction automatique s’est déclenché du fait de changement de pression interne. Ces changements de pression proviennent de fuites dans les conduites de l’ancienne installation, datant d’une dizaine d’année, sur laquelle la nouvelle installation a été ajoutée. Le petit compresseur chargé de combler les écarts de pression était défectueux. La mousse s’est déversée dans la rivière car une branche de l’ancien réseau de canalisation était restée en place et passait par un regard également utilisé par le nouveau réseau. La branche de l’ancien réseau se situait au-dessus du nouveau réseau mais la mousse, volumineuse, a rempli l’ensemble du regard.