Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 4h10, un système d’extinction automatique sur des cuves d’hydrocarbure se déclenche sans aucun départ d’incendie. 200 l de mousse se répandent au-dessus des cuves ainsi que 230 m³ d’eau. Le bassin d’orage équipé d’un séparateur obturé par une vanne, collecte une partie du mélange eau / émulseur. Pour une raison indéterminée, une autre partie de ce mélange se déverse dans la BOURBINCE. Cette mousse est un produit facilement biodégradable non bioaccumulable. Des salariés donnent l’alerte vers 11 h. Les pompiers détruisent la mousse à l’aide de lances incendies. Les communes en aval sont prévenues afin que le pompage de l’eau pour un usage de consommation soit temporairement stoppé. Aucune mortalité aquatique n’est constatée.

L’émulseur contient principalement du 2-(2-butoxyéthoxy)éthanol (12-15%) et du propane-1,2-diol (10-15%)

Mention de danger : H319

L’exploitant qui a refait entièrement ses réseaux d’eaux pluviales quelques années plus tôt suspecte la présence d’une connexion oubliée d’une ancienne canalisation. Une inspection des réseaux est programmée. L’exploitant effectue également des investigations pour comprendre pourquoi la détection incendie s’est déclenchée.