Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 10h55, un incendie se déclare au pied d’un élévateur d’un silo portuaire. L’alerte incendie se déclenche peu après la mise en route de l’élévateur. Les pompiers éteignent rapidement le sinistre. Une vérification de la non propagation du sinistre aux conduits d’aspiration et de transports de matière est réalisée. Un périmètre de sécurité de 70 m est mis en place. L’incendie engendre la combustion de la sangle de l’élévateur sur une hauteur de 5 m, la détérioration de 3 éléments de gaine et la destruction des éléments électriques (câbles et détecteurs de déport de sangle bas, câble du détecteur de position et câble d’alimentation du distributeur de la trappe coupe grain).

Le départ de feu se situe sur le renfort juste au-dessus de la trappe de nettoyage du pied de l’élévateur côté jambe descendante. Un marteau a été oublié dans le transporteur par l’équipe de maintenance en charge des travaux de changement de glissières de chaîne durant les congés de fin d’année. Le marteau est tombé dans la trémie au-dessus de la trappe coupe-grain lors des essais de fonctionnement du transporteur, réalisés à la fin des travaux. Le marteau est ensuite passé dans l’élévateur sans conséquence. Puis, lors de la remise en route des circuits de transilage, le marteau a arraché un godet et serait venu se coincer dans le coupe chute sous la tête d’élévateur. Le godet arraché ou le marteau ont pu être projetés au bas de l’élévateur et générer une étincelle, à l’origine de l’incendie. L’inflammation a pu être activée par l’effet de soufflet des godets dans la jambe descendante de l’élévateur.