Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une sucrerie, vers 4h30, une tuyauterie sous vide assurant la jonction entre les appareils de cristallisation et le condenseur barométrique s’aplatit. L’usine, en attente de livraison de cannes, fonctionne au ralenti, notamment l’atelier cristallisation, étape qui s’effectue sous vide. Le condenseur qui permet de condenser les vapeurs générées lors de l’ébullition sous vide des sirops dans les appareils de cristallisation fonctionnant lui aussi au ralenti, le vide dans la tuyauterie s’est amélioré. Les salariés présents sont en salle de contrôle lorsqu’ils sont alertés par un bruit. Ils constatent à leur arrivée dans l’atelier l’aplatissement d’une partie de la tuyauterie “vide”. Le vide est perdu. L’usine est arrêtée, le temps pour l’exploitant d’établir un réseau secondaire pour remettre en fonctionnement le vide. L’opération se termine vers 22h50.

La tuyauterie ne sera remplacée que lors de l’inter-campagne 2017. Lors du changement de la tuyauterie, il est prévu d’ajouter des cerclages de renfort sur celle-ci. Les investigations et notamment l’examen de la zone de déformation de la tuyauterie doivent permettre de déterminer les causes de cet accident.