Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans un centre de traitement des déchets dangereux classé Seveso seuil haut, une déflagration suivie d’un incendie se produit dans un four d’incinération. Les flammes se propagent aux caniveaux qui contiennent des matières combustibles. L’installation est mise à l’arrêt. Les employés éteignent l’incendie en 15 minutes. Des fils électriques sont brûlés.

À la suite du changement de la cuve d’alimentation en combustible du four, l’équipe d’exploitation a rencontré des difficultés pour redémarrer le four. Quatre tentatives successives sont réalisées. Selon l’exploitant, le pouvoir calorifique du combustible initial n’était pas suffisant. Lors du dernier essai de redémarrage, l’exploitant estime que la nature du combustible utilisé a été notablement différente. Le pouvoir calorifique, mesuré au niveau de l’ouverture d’alimentation en combustible du four, serait passé de 1 588 cal/g à 10 358 cal/g. La déflagration serait alors survenue.

Par ailleurs, selon l’exploitant, le personnel n’a pas utilisé le matériel le plus approprié pour maîtriser l’incendie.

Afin d’éviter ce type d’accident, l’exploitant :

  • organise un curage régulier des caniveaux par un prestataire ;
  • assure aux employés une formation aux moyens de lutte incendie ;
  • établit une procédure pour les changements de cuve afin de s’assurer du pouvoir calorifique du combustible.