Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 1 h, dans une entreprise de stockage et de montage de feux d’artifice classée Seveso seuil bas, la foudre, lors d’un violent orage, entraîne l’arrêt de l’installation de surveillance électronique et de détection incendie. La société de télésurveillance alerte le responsable du site. Ce dernier effectue un contrôle visuel pendant 1h30 en restant à l’extérieur des installations. La détection étant toujours déficiente, des rondes sont mises en place jusqu’à l’arrivée des équipes à 8h30.

A 9 h, des salariés constatent de la fumée et des flammèches à la base de la haie de cyprès la plus au sud du dépôt, à 80 m d’un bâtiment de stockage. Deux cyprès ont été touchés par la foudre puis l’incendie se propage d’arbre en arbre. Le personnel attaque les flammèches à l’aide d’extincteurs. Les pompiers sont alertés. Malgré le peu de risque de propagation aux installations, le responsable décide de faire évacuer tous les salariés. Les secours arrivent vers 9h20 et noient la zone de la haie impactée. Ils quittent les lieux à 11 h. Les salariés retournent sur le site à midi après un dernier contrôle. Le personnel réalise une surveillance de la zone incendiée durant la journée avec quelques arrosages préventifs.

La société en charge du contrôle des installations “foudre” constate l’enregistrement d’un impact sur le compteur du bâtiment le plus proche des arbres. Une vérification de ce bâtiment ne révèle aucun dysfonctionnement. En fin d’après-midi, la société de maintenance de l’installation de surveillance et de détection incendie diagnostique un endommagement des cartes électroniques suite à l’impact de foudre au niveau des cyprès. Un gardiennage permanent est mis en place jusqu’au lendemain, le temps de réparer l’installation.

Les arbres de la haie sont remplacés sur 45 m.

L’exploitant organise une réunion avec l’ensemble de son personnel pour tirer les enseignements de l’événement. Une formation au maniement des extincteurs est programmée. Les véhicules utilisés sur site seront équipés d’une quantité suffisante d’extincteurs pour répondre aux situations d’urgence.