Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 10h15, dans une usine de fabrication de meubles en bois, une explosion se produit à la sortie d’un séchoir, dans le cyclone. L’explosion se propage via les convoyeurs et les tamis à un silo de 60 m³ de stockage de copeaux de bois sec. Les employés commencent l’extinction à l’aide de RIA avant l’arrivée des secours. Deux pompiers sont exposés au souffle d’une deuxième explosion et à la fumée alors qu’ils ouvraient un panneau en toiture du silo (flash thermique). Au total 3 pompiers sont blessés ainsi qu’un employé, victime d’une chute. L’incendie sur les équipements est maîtrisé à 12h45, celui sur le silo à 14h15. La zone de production n’est pas menacée par l’incendie.

L’accident survient lors du redémarrage du séchoir après la réalisation d’opérations de maintenance. La première explosion a lieu au niveau de la sortie du cyclone du séchoir. Elle est lié à :

  • la présence probable d’une fissure dans le cône inférieur du cyclone ;
  • un endommagement de la structure conique du cyclone entraînant une accumulation de braises dans le fond du séchoir.

L’explosion s’est propagée au silo via les convoyeurs du fait du redémarrage de la production avec la vis verticale en mode production. En effet, la procédure de redémarrage n’intègre pas la mise en mode émergence de la vis, les opérateurs n’étaient pas suffisamment formés et la pratique de mise en émergence au démarrage a été oubliée avec le temps. L’étanchéité de l’écluse ATEX est également remise en cause. celle-ci n’était pas asservit au détecteur d’étincelle. A noter également que la vidange du silo des gros copeaux en cours de combustion associé à l’arrosage de l’intérieur du silo par la partie supérieur à entraîner l’effondrement de la croûte de surface et généré une explosion à l’intérieur du silo.

Un incendie s’était déjà produit sur le site en avril 2016 (ARIA 47868).