Pollution
Humain
Environnement
Economique

Caractéristiques de l’entrepôt :

Création en 2003

Régime réglementaire : Autorisation, rubrique 1510

Stockage d’hydrocarbures

Site situé en zone non inondable

Un ruisseau traverse l’ensemble du site via une galerie enterrée puis par un fossé à l’air libre encadré par des parois maçonnées et enfin par 2 buses (DN 1600) pour rejoindre en aval du site son écoulement normal.

 

Les fortes précipitations et le débordement d’un ruisseau provoquent l’inondation d’un entrepôt. Des hauteurs d’eau de 50 cm sont observées dans les locaux. Les dégâts matériels sont estimés à plus de 3,8 millions d’euros.

Difficultés rencontrées

L’inondation entraîne plusieurs perturbations :

  • perte de l’énergie électrique pour l’ensemble du site sur plusieurs jours (transformateurs HT hors service) ;
  • difficulté de circulation sur les voies engins de secours.

Cause de l’inondation

Les bâtiments sont soumis depuis 2010 à des inondations répétées. Celles de juin 2016 sont les plus fortes.

Dans le cadre d’une visite sur site, l’inspection des installations classées constate que :

  • la rétention en amont pour diminuer le débit des eaux pluviales dans les réseaux du site n’est pas réalisée et la note de calcul qui justifie sa capacité est absente ;
  • l’exploitant n’a pas informé l’inspection des précédentes inondations survenues sur son site contrairement aux prescriptions de son arrêté d’autorisation ;
  • la végétation et l’absence de curage d’un fossé de drainage freinent à l’évidence l’écoulement des eaux tout en réduisant leur section de passage ;
  • la section des buses en place doit être confirmée ainsi que sa section d’écoulement libre ;
  • des palettes en bois sont stockées le long d’un entrepôt et peuvent d’une part créer des embâcles et, d’autre part, elles constituent des risques supplémentaires pour les personnes intervenant lors de l’inondation.

Mesures envisagées

L’exploitant présente à l’administration un plan de mesures pour prévenir et se protéger des inondations avec la création d’une 3ème buse de drainage (montant des travaux de l’ordre de 500 000 euros). L’actualisation de l’étude hydraulique du site pour intégrer les éléments des dernières intempéries est également envisagée.