Pollution
Humain
Environnement
Economique

Événements et intervention

Un gigantesque incendie se déclare dans une décharge illégale de pneumatiques d’une surface de 11 ha. Un épais nuage de fumées noires toxiques se dégage et est visible jusqu’à Madrid, à environ 50 km. Les fumées perturbent la circulation sur l’une des autoroutes les plus fréquentées d’Espagne passant à proximité du site.

Le plan territorial d’urgence est déclenché. Environ 6 000 personnes doivent quitter leur logement. Des bus sont mis à la disposition des habitants et des places d’hébergements d’urgence sont préparées. Plusieurs unités mobiles de mesure de la qualité de l’air sont déployées.

Trois hélicoptères et deux hydravions sont mobilisés pour éteindre le feu. L’extinction complète nécessite plusieurs semaines.

Conséquences et suites

L’incendie a ravagé 80 % de la surface de la décharge, soit 60 000 t de pneus parmi les 90 000 t stockées. Les 30 000 t de pneus préservées des flammes seront recyclées.

La réhabilitation des 11 ha de terrain coûterait 5 millions d’euros selon de premières estimations.

Analyse des causes

Cette décharge de pneumatiques, la plus importante d’Europe, avait été déclarée illégale dès 2003 mais elle n’avait pas été fermée et les pneumatiques n’avaient pas été évacués.

L’origine de l’incendie pourrait être criminelle : les fortes pluies tombées les jours précédents rendent peu probable un déclenchement accidentel.