Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare vers 13 h au pied d’une cuve de 60 m³ de bitume dans une usine d’enrobés. L’exploitant d’une usine voisine donne l’alerte. La circulation est interrompue. Les pompiers éteignent l’incendie vers 15 h. Les eaux d’extinction sont confinées dans la rétention de la cuve. Le bardage et le calorifugeage sont endommagés mais pas le réservoir. Le bitume est transféré vers une autre capacité.

Une fuite est constatée au niveau d’une canalisation de retour de fluide caloporteur vers la chaufferie. Il n’est pas possible d’établir si cette fuite est une cause ou une conséquence du sinistre. Néanmoins, l’exploitant prévoit d’utiliser à l’avenir un fluide caloporteur disposant d’un point éclair plus élevé.

L’inspection des installations classées conditionne le redémarrage des activités aux contrôles du réservoir, des équipements et à la réfection des parties endommagées par l’incendie.