Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 22h30, l’exploitant d’une coopérative alerte les secours pour signaler un affaissement de silos de farine de blé. Les opérateurs ont été alertés par un bruit anormal et par la disjonction générale électrique du silo. Les 4 silos, 3 de 50 t et 1 de 25 t, sont en équilibres et retenus par un convoyeur-élévateur à granules. L’établissement est fermé pour 3 semaines, 25 personnes sont en chômage technique.

Les silos étaient auto portés unitairement. L’effondrement a eu lieu juste après le chargement à sa charge maximale d’une des cellules. Le silo était équipé d’une sonde d’arrêt de chargement automatique. Une cavité interne se serait formé et l’éboulement des céréales aurait entraîné l’effondrement de la cellule.

Suite à l’événement, l’exploitant prévoit:

  • la création d’une structure commune pour les 8 silos, pour amortir la charge dynamique. Cette structure a été dimensionnée pour supporter la capacité des silos en charge pleine;
  • l’installation de vis racleuses (extracteur planétaires) sur les 4 silos à fond plat, pour éviter la création d’une cavité ;
  • l’installation de fonds vibrants sur les 4 autres silos à fond coniques. Un capteur détecte les problèmes d’écoulement des produits et enclenche une vibration ;
  • un audit a été réalisé sur l’ensemble de la structure du site ;
  • une maintenance préventive est réalisée 1 fois par an en interne par la maintenance sur les extracteurs planétaires.