Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une entreprise fabriquant des aliments pour les animaux, une cellule de 15 m de diamètre et 15 m de hauteur contenant 2 000 t de blé s’effondre vers 3 h. Le fracas de l’effondrement du silo est entendu par les riverains. Le toit et des installations de manutention s’effondrent également. Les 3 silos adjacents semblent affaiblis, une cellule contenant 1 000 t de blé est détériorée en partie haute. Le bâtiment est amianté. Les secours établissent un périmètre de sécurité. Plusieurs rues bordant le site sont coupées à la circulation. L’exploitant entreprend plusieurs actions pour remettre en état le site :

  • nettoyage de la rue ;
  • vidange des cellules ;
  • désamiantage et retrait de la marchandise polluée par l’amiante ;
  • stabilisation et désamiantage du bâtiment restant ;
  • déconstruction des parties effondrées.

Le silo est reconstruit en limitant sa hauteur à 10 m pour éviter l’ensevelissement des voies de circulation en cas d’effondrement.

La zone d’éventration a été localisée par un expert assurance au niveau de la première travée de hangar. Sous l’effet de l’éventration de la cellule les viroles et le contenu sont venus en contact avec le poteau IPE qui s’est plié et a entraîné la charpente ainsi que les équipements de transferts solidaires. Dans un second temps, le lanterneau s’est écroulé sur les décombres de charpente en raison de la déformation des piétements par la poussée des viroles et du grain.

L’exploitant réalise des audits de structure pour surveiller le vieillissement et l’état des cellules sur tous ses sites.