Pollution
Humain
Environnement
Economique

Un feu se déclare vers 17h35 dans un silo vertical d’une coopérative agricole au voisinage d’un site SEVESO. Le silo de 46 m de hauteur contient 5 000 t de blé. Les pompiers constatent la surchauffe du système d’extraction des poussières. Un filtre à poussières situé en haut du silo se consume. Ils évacuent les camions de livraison présents. Ils démontent et aspergent le filtre. L’extinction est réalisée à l’aide d’un seau pompe. Des mesures d’explosibilité permettent d’écarter le risque d’explosion.

L’installation est hors-service pour 10 jours. Une reprise de feu est traitée à 14 h le lendemain sur un moteur au sommet du silo.

Des travaux étaient en cours sur une partie de l’installation dans la journée précédant l’événement. Ces travaux, planifiés, visaient à remplacer un élévateur. Au début des travaux, le silo avait été arrêté. Cependant, le chantier a pris du retard et la moisson a débuté avant qu’ils ne soient achevés. Le silo a été remis en service mais était arrêté par intermittence pour des opérations de travaux par point chaud. Le jour de l’événement, un tuyau constitutif du réseau d’aspiration avait été supprimé mais non obstrué. L’exploitant attribue l’origine de l’incendie à des étincelles qui auraient été aspirées par les ouvertures causées par le sectionnement du tuyau. Ces étincelles auraient cheminé par le système de ventilation jusqu’au filtre à poussières.