Pollution
Humain
Environnement
Economique

A 6h25 un feu se déclare dans une éolienne. Celle-ci est automatiquement mise à l’arrêt sur alarme du détecteur de fumée. Sur place à 7h30, des employés constatent la présence de flammes et de fumée. Ils alertent les pompiers. A cause des fumées, ces derniers ne parviennent pas à approcher de la source de l’incendie. Ils doivent attendre leur dissipation. A 9h20 ils réussissent à progresser dans l’éolienne et éteignent l’incendie.

Les dommages matériels sont estimés à 150 k€. Les 1 500 l d’eau utilisés pour le nettoyage sont pompés.

Un défaut d’isolation au niveau des connexions des conducteurs de puissance serait à l’origine du sinistre. Le câble mis en cause assure la jonction entre la base et le haut de la tour. Ce défaut aurait provoqué un arc électrique entre 2 phases ce qui aurait initié l’incendie.

L’éolienne n’était pas encore en exploitation, mais en phase de test. L’exploitant prévoit de tester la qualité de l’isolation de tous les câbles de puissance avant la mise en service. Il prévoit également de réaliser des mesures thermiques sur tous les câbles de puissance à 80 % de leur charge nominale.