Pollution
Humain
Environnement
Economique

Vers 5 h, un feu se déclare dans un atelier de peinture d’une usine de traitement de surface. Les pompiers éteignent le foyer principal à 8h45. Ils déplacent 5 m³ de solvants et peintures vers un lieu sûr. L’extinction des foyers résiduels se poursuit jusqu’à 18 h. Un pompier est légèrement intoxiqué. 17 employés sont en chômage technique. Les eaux d’extinction sont contenues dans le bassin prévu à cet effet. Le bâtiment peinture est complètement détruit. La structure métallique de l’atelier de traitement de surface a travaillé sous l’effet de la chaleur généré par l’incendie du bâtiment voisin. Elle devra être reconstruite en totalité. Le coût total des travaux et de remplacement du matériel s’élève à 2 millions d’€. L’activité décapage reprend 4 jours après l’incendie.

L’incendie serait d’origine criminelle. Quatre départs de feu ont été mis en évidence par les experts.

L’exploitant prévoit d’installer une alarme incendie et des caméras de vidéosurveillance. Il prévoit également la réalisation d’exercices incendie par son personnel.