Pollution
Humain
Environnement
Economique

Pendant un dépotage, le disque de rupture d’un wagon-citerne utilisé comme stockage temporaire et chargé d’oléum concentré se rompt à 3,8 bars alors qu’il était taré à 7 bars. En s’hydrolysant au contact de l’air, le SO3 forme un nuage d’aérosol de H2SO4 toxique large de 13 km et épais de 300 m qui va rester 4h durant au-dessus du secteur. Des écoles sont évacuées. La population se confine. La circulation est interrompue. On estime que 8 000 personnes, ayant inhalé des émanations toxiques et présentant des problèmes respiratoires et cutanés ont été affectées par le nuage, dont 6 284 admises pour examen dans les hôpitaux de la zone. Seules 7 personnes sont hospitalisées plus de 24 h. Un ouvrier parvient à colmater la fuite 4 h après son début.