Pollution
Humain
Environnement
Economique

Une fuite de quelques litres de produit chimique se produit vers 11 h sur une canalisation dans une usine chimique classée Seveso. Cette fuite a lieu au niveau d’une soudure entre la tuyauterie de vidange du réacteur et la ligne d’azote. Du carbonate est immédiatement répandu pour neutraliser le produit. La ventilation du bâtiment est mise en marche forcée. A 11h02, l’ordre d’évacuation générale du site est donné à titre préventif et l’équipe d’intervention effectue une reconnaissance pour réaliser des mesures de teneur en HCl. A 11h10, le taux d’HCl est de 0 ppm à proximité de la fuite. L’incident est traité en interne. La situation revient à la normale à 11h20 et le personnel regagne les lieux. L’exploitant informe les riverains par message téléphonique.

La fuite résulte d’une attaque de la soudure en inox par le milieu réactionnel corrosif, la vanne de fond amont fuyarde ayant provoqué le contact entre inox et milieu réactionnel.

L’exploitant remplace la conduite endommagée avec un matériau compatible (acier revêtu compatible aux acides) et reprend l’étanchéité de la vanne de fond (réglage fin de course et serrage volant manuel).