Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une usine chimique classée Seveso, une fuite d’HCl se produit vers 9 h dans la rétention de la pomperie. Le nuage de vapeurs qui en résulte se déplace à l’intérieur du site. S’apercevant de la fuite, le magasinier actionne l’arrêt d’urgence des pompes de dépotage et de distribution. La fuite qui a duré entre 1 et 2 min, est estimée à quelques dizaines de litres. L’équipe d’intervention du site balise la zone, confirme la localisation de la fuite et effectue des mesures d’HCl dans l’atmosphère (0,1 ppm à proximité de la fuite). Un binôme de pompiers internes sous scaphandre neutralise les vapeurs par arrosage. Les émanations cessent à 9h20.

L’inspection des installations classées n’est informée de l’évènement que le 18/03.

La fuite résulte du percement de la conduite de refoulement en PVC en sortie de la pompe de distribution, à la suite d’une montée en température (plus de 70 °C), provoquée par l’échauffement de l’HCl provoqué par l’échauffement de la pompe. La cause de cet échauffement n’est pas déterminée.

L’exploitant remplace la conduite endommagée, vérifie le fonctionnement des équipements du circuit de distribution et met en place provisoirement un détecteur de température sur la pompe. La conduite est contrôlée visuellement de façon quotidienne, la distribution d’HCl vers le bâtiment de production est sécurisée en positionnant des détrompeurs sur les vannes manuelles et l’identification des conduites et vannes manuelles sur le réseau HCl est complétée. La distribution et le dépotage simultanés d’HCl sont interdits. Une réflexion est également menée sur la mise en place de moyens pour limiter les émanations à la suite de rejets dans les rétentions (mise en place de balles de polypropylène dans la rétention de la pomperie).

L’inspection des IC demande à l’exploitant de réviser son analyse de risques de l’installation HCl et d’étudier les moyens de détection d’une fuite au niveau de la pomperie et du stockage en l’absence d’opérateur. Enfin, l’administration relève des manquements graves dans l’information des autorités et des riverains.