Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une poudrerie classée Seveso, un feu se déclare vers 4h20 lors de la manipulation de barils de 250 kg de poudre noire dans une unité de tamisage pour munitions d’infanterie. Les pompiers éteignent l’incendie à 4h45.

Deux travailleurs sont brûlés aux 2ème et 3ème degrés par la combustion de poudre. Ils sont transportés l’un au centre hospitalier, l’autre au centre des grands brûlés ; leur pronostic vital est engagé. L’un d’entre eux décède des suites d’une surinfection le 3 avril 2013 et le second le 27 avril 2013. Un de leur collègue, intoxiqué par les fumées dégagées lors de l’incendie, est conduit à l’hôpital pour contrôle, il ressort dans le courant de la journée. Aucune conséquence pour la population locale n’est à déplorer. Le personnel est sous le choc, une cellule d’aide psychologique est mise en place. Un incendie s’était produit sur le site le mois précédent.

Une enquête est effectuée. Un problème de fixation d’un tamis provoquant un jeu puis une étincelle lorsque le tamis a frotté une autre pièce métallique serait à l’origine de l’incendie.