Pollution
Humain
Environnement
Economique

Zoom sur la plateforme logistique de Rungis :

  • superficie d’environ 34 ha ;
  • création en 1960, puis développement jusqu’en 1975 ;
  • 12 bâtiments d’entrepôts représentant plus d’un million de m³ de marchandise ;
  • 22 000 tonnes de matières entreposées ;
  • temps de séjour des marchandises : 72 h ;
  • dans l’entrepôt où s’est produit l’incident, les produits restent de quelques heures à 24 h en stock.

Dans un entrepôt soumis à autorisation (1510) de la plateforme logistique du marché de Rungis, une palette bascule sur son côté droit lors de sa manipulation avec un chariot élévateur vers 7h30. Un fût (GRV) contenant un mélange d’acide nitrique (HNO3) et d’acide phosphorique (H2SO4) est percé lors de sa chute.

Dans un premier temps, l’exploitant utilise un tissu absorbant afin de limiter l’extension de la flaque. La nature de l’incident nécessite l’intervention d’une cellule spécialisée des pompiers, qui utilise un produit neutralisant. Un périmètre de sécurité est établi. La disponibilité en produit de traitement s’avère insuffisante pour neutraliser totalement la nappe d’acide. La nappe reste encore fumante plusieurs heures après l’incident et nécessite le maintien d’un périmètre de sécurité, d’une ventilation des lieux et de la surveillance du site.

Les vapeurs ont incommodé 2 employés (cariste et chef de quai). L’incident n’a pas eu de conséquences pour l’environnement en terme de pollution ou de risque toxique.