Pollution
Humain
Environnement
Economique

Dans une papeterie soumise à autorisation, un feu se déclare vers 14h30 au niveau d’une enrouleuse à la suite de l’émission d’une braise provenant d’un cylindre sécheur (“Yankee”). L’incendie est maîtrisé en 2 minutes par le personnel de l’atelier à l’aide de tuyaux de nettoyage (eaux de process). Cependant, une braise est aspirée par la ventilation située au dessous de l’enrouleuse. Elle initie un départ de feu dans les faux plafonds ainsi que sur un tas de poussières de cellulose qui s’était accumulé en toiture. Les pompiers sont alertés vers 15 h pour éteindre l’incendie. Leur intervention se termine à 17h30.

Après analyse des causes de l’événement par l’exploitant, la fréquence de vérification et de nettoyage des extracteurs en toiture serait inadaptée provoquant ainsi des amas de poussières combustibles.

Aucun impact sur l’environnement n’est identifié. Seul des dégâts matériels sont observés : câbles et tôles de toiture fondus ou endommagés.